Rapport annuel
d’activités et de développement durable
2020-2021

Téléchargement (PDF)
Gradient Line

Notre vision

Être un partenaire incontournable de la croissance des entreprises et d’une économie québécoise innovante, inclusive, ouverte et durable en étant le principal levier de l’action économique du gouvernement.
Gradient Line

Notre mission

La Société a prioritairement pour mission, tant dans ses activités propres que dans l’administration de programmes ou dans l’exécution d’autres mandats que lui confie le gouvernement ou le ministre, de participer activement au développement économique du Québec conformément aux grandes orientations du gouvernement en cette matière. Elle vise à stimuler l’innovation dans les entreprises, l’entrepreneuriat et le repreneuriat ainsi que la croissance de l’investissement et des exportations et à promouvoir notamment les emplois à haute valeur ajoutée dans toutes les régions du Québec.

Pour accomplir cette mission, la Société soutient la création et le développement des entreprises de toute taille par des services-conseils aux entrepreneurs et d’autres mesures d’accompagnement, notamment technologiques, ainsi que par des solutions financières adaptées et des investissements, et ce, en cherchant à présenter une offre complémentaire à celle de ses partenaires.

La Société a, de plus, pour mission de fournir au ministre l’appui nécessaire au Québec, ailleurs au Canada et à l’étranger, à la mise en œuvre des politiques, des stratégies de développement et des programmes qu’il établit ainsi que des autres mesures qu’il prend, notamment en matière de commerce et de prospection d’investissements étrangers.

La Société accomplit sa mission dans une perspective de développement durable en favorisant le respect de l’environnement et l’atteinte des objectifs du gouvernement en matière d’électrification de l’économie et de lutte contre les changements climatiques.

Gradient Line

Nos valeurs

  • + +

    Audace

    Nous défendons les idées créatives et prenons les risques nécessaires pour innover.

  • + +

    Collaboration

    Ensemble, nous trouvons des solutions et passons à l’action.

  • + +

    Engagement

    Nous sommes ambitieux, nous nous investissons avec énergie, nous développons notre talent et le mettons au service de nos clients.

Faits saillants 2020-2021

Taux net de recommandation (NPS <sup>MD</sup>) <sup>1</sup>
Taux net de recommandation (NPS MD) 1
Clients
Clients
Partenaires financiers
Partenaires financiers
Gradient Line
4,5 G$
Financement total 2
Gradient Line
4 620
Accompagnements 3
Gradient Line
3,7 G$
Prospection d’investissements étrangers
1 Le taux de recommandation net (NPS MD) présente la proportion des clients et des partenaires financiers qui recommanderaient Investissement Québec à leur réseau d’affaires.
2 Le financement total inclut les activités des fonds propres et celles à titre de mandataire du gouvernement du Québec.
3 L’accompagnement aux entreprises inclut l’accompagnement technologique, les services-conseils et le soutien à l’exportation.

Activités
des fonds propres

Gradient Line

2,0 G$ de
financement autorisé 4

pour soutenir des projets
d’une valeur de 8,3 G$

qui contribueront à la
création ou à la sauvegarde
de 8 777 emplois 5

Des recettes fiscales et
parafiscales de 370,8 M$
attribuables aux interventions
de la Société, ainsi que
26 045 emplois soutenus 6

1 297 interventions financières
notamment des prêts,
des garanties de prêt et
des financements par
capitaux propres

pour appuyer
1 044 entreprises
au Québec

797 projets
d’accompagnement
technologique pour des
entreprises clientes à
différents stades de maturité

Voir les notes 4, 5, 6
  1. Y compris les activités du Programme des immigrants investisseurs pour l’aide aux entreprises.
  2. Selon la planification fournie par les entreprises. La réalisation des projets et la création des emplois s’étalent sur une période maximale de trois ans. Un emploi sauvegardé correspond à un poste occupé à temps plein qui serait menacé de disparaître sans la réalisation du projet de l’entreprise dans un délai de deux ans.
  3. Charge de travail en années-personnes.

Activités à titre de mandataire du gouvernement du Québec

  • Services-conseils
    476
    accompagnement-conseil stratégique (ASCmd)
  • Bureau de normalisation du Québec
    2 282
    certificats de conformité actifs
  • Mesures fiscales
    2 513
    certificats et attestations émis
  • Prospection d'investissements étrangers
    3,7 G$
    +
    X

    109 projets d’investissement étrangers au Québec d’une valeur de 3,7 G$ qui contribueront à la création ou à la sauvegarde de 10 003 emplois. 7

    Nombre de projets
    109
    Emplois créés ou sauvegardés
    10 003
  • Soutien à l'exportation
    1,2 G$
    +
    X

    3 347 accompagnements et un appui financier à l’exportation, qui ont permis de générer des ventes fermes hors Québec de 1,2 G$.

    Nombre d'accompagnements
    3 347
    Ventes fermes hors Québec
    1,2 G$
Voir la note 7
  1. Selon la planification fournie par les entreprises. La réalisation des projets et la création des emplois s’étalent sur une période maximale de trois ans. Un emploi sauvegardé correspond à un poste occupé à temps plein qui serait menacé de disparaître sans la réalisation du projet de l’entreprise dans un délai de deux ans. Puisqu’un projet peut être financé à la fois par les fonds propres d’Investissement Québec, le FDE, le fonds CRNE ou le FCEQ, ni les valeurs des projets ni le nombre d’emplois ne peuvent s’additionner.
    Aucun emploi sauvegardé n’a été comptabilisé pour le programme PACTE et les programmes de subventions transférés dans le FDE le 18 juin 2020. Les entreprises soutenues par le programme PACTE emploient, quant à elles, plus de 67 000 personnes.

Messages des présidents

Jean St-Gelais

Jean St-Gelais

Président du conseil d'administration

Gradient Line
« Les résultats de la Société démontrent le grand potentiel de l’économie québécoise et la pertinence du mandat élargi de la Société »
Le mandat de M. St-Gelais s’est terminé le 12 mai 2021. Louise Sanscartier a été nommée présidente du conseil d’administration par intérim le 12 mai 2021.
Jean St-Gelais

Jean St-Gelais

Président du conseil d'administration

Gradient Line
« Les résultats de la Société démontrent le grand potentiel de l’économie québécoise et la pertinence du mandat élargi de la Société »
Le mandat de M. St-Gelais s’est terminé le 12 mai 2021. Louise Sanscartier a été nommée présidente du conseil d’administration par intérim le 12 mai 2021.
X

La pandémie a propulsé les personnes et les organisations dans l’inconnu. L’impression qui émerge est la résilience, cette détermination à faire le nécessaire pour le mieux-être de tous. Je l’ai vue chez les employés d’Investissement Québec, chez les entreprises, chez nos partenaires du gouvernement. Investissement Québec a aidé les entreprises fragilisées et épaulé celles qui étaient en position d’investir. Ce contexte inédit a constitué l’an 1 du nouvel Investissement Québec.

Le Conseil a joué un double rôle au cours de l’exercice. D’abord, nous avons appuyé en continu l’équipe de direction afin que la Société puisse répondre à toutes les situations avec la célérité et l’agilité requises. Puis, nous avons mené les travaux consistant à opérationnaliser la gouvernance du nouvel Investissement Québec.

Dans cette foulée, nous avons notamment supervisé la finalisation du plan stratégique de la Société qui établit quatre priorités : l’amélioration de la compétitivité des entreprises, l’internationalisation de notre économie, le renforcement de la chaîne de capitaux, et la réussite de la transformation de la Société. Investissement Québec, rappelons-le, a accueilli plus de 400 nouveaux employés au cours de l’exercice alors que les équipes du CRIQ, d’Export Québec et des bureaux régionaux du ministère de l’Économie et de l’Innovation ont joint nos effectifs.

L’exercice financier a aussi officialisé l’entrée en vigueur du nouveau Régime d’intéressement à long terme des membres du comité de direction, tel qu’il avait été annoncé lors de l’entrée en poste du président-directeur général en 2019. L’ensemble des questions liées à la rémunération a fait l’objet d’un processus rigoureux par le conseil d’administration et d’une analyse par une firme externe des programmes de rémunération d’organisations comparables. Les programmes en place sont bien alignés sur la mission d’Investissement Québec et prévoient que la rémunération sera établie selon l’atteinte de cibles précises, découlant du plan stratégique de la Société, approuvées chaque année par le conseil d’administration. Investissement Québec s’assure ainsi d’offrir à sa direction une rémunération à la hauteur des objectifs ambitieux de la Société, dans le respect des meilleures pratiques.

Cet exercice inaugural du nouvel Investissement Québec s’est conclu sur des résultats records reflétant une situation contrastée, certains secteurs étaient aux prises avec de graves difficultés pendant que d’autres saisissaient des opportunités exceptionnelles. Ces résultats démontrent aussi le grand potentiel de l’économie québécoise et la pertinence du mandat élargi de la Société.

Au cours de l’exercice, cinq membres du conseil d’administration ont vu leur mandat arriver à échéance. Je tiens à toutes et tous les remercier pour leur engagement et leur précieux apport à ce travail de longue haleine d’analyse et de réflexion qui a constitué l’assise du nouveau mandat d’Investissement Québec. Dans la foulée, je souhaite officiellement la bienvenue aux cinq nouveaux membres. Leur impressionnant bagage de savoir et d’expérience contribuera à éclairer la gouvernance. Le conseil d’administration se compose désormais de six hommes et de sept femmes. Au moment d’écrire ces lignes, deux postes restent à pourvoir.

Un travail important doit encore être accompli dans ce projet de grande envergure que représente l’installation du nouvel Investissement Québec. Nous avons pu sentir au cours de l’année une puissante adhésion des employés, anciens et nouveaux, et même une fierté à endosser la mission de la Société. Ce ralliement est de bon augure. Le succès d’Investissement Québec sera le cumul des succès de ses employés.

Je remercie les membres du conseil d’administration pour leur sagesse et leur engagement. En leur nom, j’exprime toute notre confiance en Guy LeBlanc, président-directeur général, et en son équipe de direction talentueuse. Cette équipe a eu l’habileté de répondre à l’urgence tout en bâtissant la nouvelle Société. Les félicitations sont de mise. Merci enfin au gouvernement, pour la confiance et la qualité de la collaboration.

Jean St-Gelais
Président du conseil d'administration

Guy LeBlanc

Guy LeBlanc

Président-directeur général

Gradient Line
« Investissement Québec sera là pour soutenir les entreprises dans leurs projets de croissance et contribuer au développement économique de toutes les régions »
Guy LeBlanc

Guy LeBlanc

Président-directeur général

Gradient Line
« Investissement Québec sera là pour soutenir les entreprises dans leurs projets de croissance et contribuer au développement économique de toutes les régions »
X

L’exercice 2020-2021 a été marqué par la réponse à la pandémie et par le déploiement du nouvel Investissement Québec. Ces défis sont en train de forger l’identité de la Société. La situation a cimenté les équipes, même à distance. Les événements ont forcé l’efficacité et l’innovation. Je tiens d’abord à saluer l’engagement de tous les employés d’Investissement Québec, qui se sont mobilisés pour répondre aux besoins des entreprises, avec compétence et solidarité.

Moins de trois semaines après le lancement du nouvel Investissement Québec, l’économie du Québec était mise sur pause.

Par l’entremise du programme PACTE (Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises), nous avons autorisé plus d’un millier d’interventions pour protéger des entreprises et des emplois, soutenir des projets de modernisation, favoriser un maintien d’activités ou réorienter des capacités de production pour répondre à des besoins nouveaux. En cours d’année, le programme a été élargi et bonifié pour inclure les entreprises du domaine touristique et améliorer le soutien aux entreprises situées en zone d’alerte maximale. Alors que la reprise qui se dessine se fera de façon inégale, nous demeurerons très attentifs aux besoins des secteurs qui redémarreront plus lentement.

Le Québec peut aussi compter sur une économie bien diversifiée, solidement implantée dans plusieurs domaines d’avenir dans lesquels nos entreprises québécoises se démarquent. En outre, une forte proportion d’entreprises a agi de manière stratégique et a réalisé, pendant la crise, des investissements en technologie, numérisation et robotisation, laissant entrevoir une économie plus productive, mieux outillée pour faire face à la concurrence internationale dans les années à venir.

Dans la foulée de l’adoption de son plan stratégique 2020-2023, Investissement Québec a lancé différentes initiatives visant à stimuler la relance de façon structurante afin d’encourager les entreprises à miser sur l’innovation pour augmenter leur productivité; à intégrer des technologies propres et des pratiques écoresponsables pour que la relance se fasse de pair avec une réduction de l’empreinte environnementale; à promouvoir l’achat local dans les chaînes d’approvisionnement des entreprises en les encourageant à trouver des fournisseurs au Québec; à renforcer la compétitivité des entreprises, car même si des progrès ont été accomplis, la productivité de notre économie demeure un défi.

Le rôle anticyclique d’Investissement Québec s’est donc particulièrement révélé pertinent au cours des derniers mois. Autant en période de ralentissement que de croissance économique, la Société demeure active pour appuyer les entreprises québécoises, en complémentarité avec les autres partenaires financiers.

Alors que l’exercice 2019-2020 s’est conclu sur une perte, Investissement Québec ferme l’année financière 2020-2021 avec un bénéfice record de 992 millions de dollars et un rendement de 25,1 %. Le rendement moyen des trois dernières années, l’indicateur clé pour mesurer la performance financière de la Société, a par ailleurs atteint 9,6 %.

La Société a réalisé 4 403 interventions financières d’une valeur

de 4,5 milliards de dollars dans l’économie, dont 2 milliards de dollars qui proviennent de ses fonds propres. La Société a également travaillé sur 797 accompagnements technologiques auprès d’entreprises québécoises.

À travers ses activités de mandataire du gouvernement, Investissement Québec a accordé un financement autorisé de 2,5 milliards de dollars. La Société a contribué à des projets de prospection d’investissements étrangers d’une valeur de 3,7 milliards de dollars et a réalisé 3 347 accompagnements pour soutenir les PME et les grandes entreprises à accélérer leurs démarches d’exportation hors Québec.

Aujourd’hui, les signes de la relance se concrétisent et Investissement Québec sera là pour soutenir les entreprises dans leurs projets de croissance et contribuer au développement économique de toutes les régions. Le Québec a de solides atouts, notamment avec son énergie verte et abordable, ses ressources naturelles, son bassin de talents exceptionnel et sa localisation stratégique. Nous pouvons donc envisager l’avenir avec confiance.

Guy LeBlanc
Président-directeur général

Investissement Québec en bref

Icône Financement
Gradient Line

Financement

Investissement Québec offre des solutions adaptées sous forme de prêts, de garanties et d’investissements en capitaux propres, incluant des investissements directs en capital de risque et indirects par le biais de fonds d’investissement. Il administre plusieurs programmes de développement économique à titre de mandataire du gouvernement, accorde et administre l'aide ponctuelle et appuie la mise en oeuvre de programmes d'aide et autres mesures.

Icône Services-conseils
Gradient Line

Services-conseils

Investissement Québec favorise la croissance des entreprises et les incite, par ses services-conseils et son accompagnement, à occuper une position stratégique sur les marchés internationaux, à améliorer leur productivité ou à prendre le virage numérique. Des spécialistes bien implantés dans leur milieu économique offrent ces services par l’entremise des bureaux d’Investissement Québec en région.

Icône international
Gradient Line

International

Investissement Québec International a le mandat d’accompagner les entreprises qui souhaitent accroître et diversifier leurs exportations, et celui d’attirer des investissements et des talents étrangers au Québec. Il offre un accompagnement spécialisé aux entreprises québécoises désirant développer davantage leurs exportations et diversifier leurs marchés. Il favorise l’attraction d’investissements étrangers au bénéfice de toutes les régions du Québec et soutient les sociétés étrangères établies au Québec. De concert avec ses partenaires, Investissement Québec International contribue à répondre aux besoins de main-d’oeuvre partout au Québec par des missions d’attraction de talents étrangers.

Icône accompagnement
Gradient Line

Accompagnement technologique

Investissement Québec – CRIQ offre aux entreprises québécoises des services d’accompagnement technologique et d’innovation industrielle, en plus de réaliser des simulations, des essais et des analyses de produits. Il soutient les entreprises dans leur transition technologique, les aide à accroître leur productivité, leur compétitivité, leur performance environnementale, et leur permet de gagner des parts de marché à l’exportation avec des solutions et des produits conformes et à valeur ajoutée.

Notre présence au Québec

Carte Notre présence au Québec

Notre présence à l'international

Carte Notre présence à l'international

Nos résultats

Témoignages

Ferme d’hiver

Ferme d’hiver

Agriculture verticale

« Investissement Québec a été un partenaire stratégique dès le début pour aller chercher d’autres investisseurs privés. »
- Yves Daoust,
fondateur, Ferme d’hiver
Lire le témoignage
Ferme d’hiver

Ferme d’hiver

Agriculture verticale

« Investissement Québec a été un partenaire stratégique dès le début pour aller chercher d’autres investisseurs privés. »
- Yves Daoust,
fondateur, Ferme d’hiver
Lire le témoignage
X

« Investissement Québec est l’ancre qui a permis de démarrer l’aventure Ferme d’hiver », affirme Yves Daoust, fondateur de l’entreprise, un leader en matière d’agriculture verticale. Les défis liés à cette nouvelle agriculture 4.0 ne manquent pas. Il faut être capable de déployer une production maraîchère qui s’étend d’octobre à juin, dans un environnement entièrement contrôlé.

« Il n’existe pas au Québec de fonds de capital de risque destiné au secteur agricole », explique M. Daoust. S’ajoute à cela un autre défi : que la solution proposée puisse s’adapter tant à la chaîne d’approvisionnement des grandes surfaces qu’à celle des petits marchés régionaux.

L’implication rapide d’Investissement Québec a donné un souffle incroyable à ce grand projet technologique. « Investissement Québec a été un partenaire stratégique dès le début pour aller chercher d’autres investisseurs privés », dit le fondateur, qui vante l’éveil des équipes chez Investissement Québec. « Elles ont compris tout le fondamental de ce qu’on voulait faire. En 24 heures, elles sont allées chercher une décision d’investissement stratégique ! » et trois mois plus tard, Ferme d’hiver avait en main une lettre d’intention d’investissement.

Pour Alain Brisebois, président et chef de direction, la fierté de réussir un tel projet réside dans le fait qu’il s’inscrit dans une importante mouvance d’autonomie en matière de production locale. « Ce qui est unique avec Ferme d’hiver, c’est que l’on offre une solution à la fois écologique, écoénergétique et rentable, tout en se collant à la chaîne d’approvisionnement existante ».

Communauto

Communauto

Services d’autopartage

« Nous étions à la recherche d’investisseurs bien enracinés dans l’écosystème du Québec. »
- Marco Viviani,
vice-président, Développement stratégique, Communauto
Lire le témoignage
Communauto

Communauto

Services d’autopartage

« Nous étions à la recherche d’investisseurs bien enracinés dans l’écosystème du Québec. »
- Marco Viviani,
vice-président, Développement stratégique, Communauto
Lire le témoignage
X

La concurrence avec d’autres acteurs de l’industrie des services d’autopartage gênait l’accélération de la croissance de Communauto. L’entreprise, qui avait d’ambitieux projets d’expansion, devait trouver de nouveaux capitaux afin de s'établir dans d’autres grandes villes canadiennes, tout en consolidant sa présence à Paris. De plus, l’entreprise québécoise se devait d’investir massivement dans les technologies – principalement dans des logiciels – afin de mettre à niveau les outils déjà en place.

« Nous étions à la recherche d’investisseurs bien enracinés dans l’écosystème du Québec, capables d’assurer que l’identité de Communauto soit respectée », explique Marco Viviani, vice-président, Développement stratégique. « Notre mission est sociale, environnementale et urbanistique », ajoute-t-il fièrement.

C'est à ce moment-là qu'Investissement Québec s'est impliqué financièrement, via un apport de capital. Cela a permis au pourvoyeur de services d’autopartage de disposer des fonds nécessaires pour réussir des lancements dans les importants marchés de Toronto et de Calgary, tout en améliorant l’ensemble de ses outils logiciels et applicatifs conçus sur mesure. En 2020, ce ne sont pas moins de 700 véhicules qui se sont ajoutés dans ses marchés canadiens. En 2021, 500 autres véhicules gonfleront la flotte montréalaise.

Le président de l’entreprise, Benoît Robert, ne se fait pas avare de mots pour vanter les liens étroits qui lient Communauto à Investissement Québec. Sa plus grande fierté ? « Investissement Québec a vraiment à coeur la réussite de Communauto. Elle croit à la mission qu’on s’est donnée comme organisation et nous a mise en relation avec son réseau pour nous aider à créer de nouveaux ponts. »

UgoWork<sup>MD</sup>

UgoWorkMD

Expertise énergétique et solutions lithium-ion innovantes pour le secteur de la manutention

« Nous sommes fiers de pouvoir compter sur un partenaire aussi solide et de bénéficier de son offre de services à forte valeur ajoutée. »
- Frédérik Leclerc,
directeur des finances, UgoWorkMD
Lire le témoignage
UgoWork<sup>MD</sup>

UgoWorkMD

Expertise énergétique et solutions lithium-ion innovantes pour le secteur de la manutention

« Nous sommes fiers de pouvoir compter sur un partenaire aussi solide et de bénéficier de son offre de services à forte valeur ajoutée. »
- Frédérik Leclerc,
directeur des finances, UgoWorkMD
Lire le témoignage
X

Pour poursuivre le développement de sa technologie de batterie lithium-ion connectée, dédiée au secteur de la manutention et de la logistique, UgoWorkMD s’est tournée vers Investissement Québec.

D’abord, pour ses programmes d’aide aux entreprises en démarrage, puis, pour un investissement en capital de croissance, les collaborations entre Investissement Québec et UgoWorkMD sont nombreuses. « Nous sommes fiers de pouvoir compter sur un partenaire aussi solide et de bénéficier de son offre de services à forte valeur ajoutée », indique Frédérik Leclerc, directeur des finances.

L'aide d’Investissement Québec s'applique aussi du côté commercial. Comme le rappelle Jean-François Marchand, directeur du marketing : « Le vaste réseau de contacts de l’équipe en soutien à l’exportation permet aux entreprises québécoises comme UgoWorkMD de solliciter d’importants donneurs d’ordres étrangers et ainsi d’accélérer le processus de démarchage ».

M. Marchand fait également l’éloge de cette collaboration. « Investissement Québec met à notre disposition des ressources clés qui ont oeuvré avec succès dans notre secteur, cela guide la prise de décision et le développement commercial. » À ce propos, Frédérik Leclerc renchérit : « Créer de la valeur pour un investisseur comme Investissement Québec est une grande source de fierté pour nous. Ultimement, les retombées rejailliront ici et c’est nous tous qui en bénéficierons. »

En conclusion, le directeur des finances d'UgoWorkMD rappelle que les solutions d'affaires d’Investissement Québec sont des outils essentiels permettant aux entreprises québécoises de prendre la vitesse nécessaire pour devenir concurrentielles à l’échelle internationale. Un tel partenaire est un véritable atout pour l’écosystème entrepreneurial québécois.

Ecosystem

Ecosystem

Amélioration énergétique de bâtiments

« Investissement Québec nous aide à exporter. Je pense que l’importance d’exporter n’est pas suffisamment soulignée et que nous n’exportons pas assez. »
- André Rochette,
président d’Ecosystem
Lire le témoignage
Ecosystem

Ecosystem

Amélioration énergétique de bâtiments

« Investissement Québec nous aide à exporter. Je pense que l’importance d’exporter n’est pas suffisamment soulignée et que nous n’exportons pas assez. »
- André Rochette,
président d’Ecosystem
Lire le témoignage
X

En 2009, Ecosystem amorce son aventure new-yorkaise. Pour une entreprise spécialisée en modernisation d’installations énergétiques de bâtiments d’envergure, inutile de dire que le potentiel d’affaires y est immense! Mais Ecosystem doit d’abord se faire connaître et trouver des collaborateurs qui maîtrisent bien la culture et le secteur des affaires de New York.

L’équipe d’Ecosystem s’est tournée vers les experts d’Investissement Québec. Ce qui ne devait être qu’un premier coup de main débouche rapidement sur une collaboration de grande envergure. « Ils ont été très curieux de savoir ce qu’on faisait, ce qu’était notre secteur d’activité et la façon dont ils pouvaient nous aider », raconte le président d’Ecosystem, André Rochette. « C’est bien d’avoir un partenaire comme Investissement Québec, qui peut nous aider à démarrer. Mais comme entrepreneur, il faut aussi prendre sa destinée en main », renchérit-il.

Résultat : l’émergence pour Ecosystem d’un nouveau réseau de contacts, fruit de l’expérience de l’équipe d’Investissement Québec installée à New York. Dans ce réseau se trouvait notamment Beam Living, une importante société de gestion immobilière, qui est aujourd’hui « un très, très gros client » de l’entreprise.

L’aide d’Investissement Québec en matière de développement des affaires et de réseautage a vraiment fait la différence dans le succès que connaît Ecosystem dans la métropole américaine. Et c’est avec fierté qu’André Rochette affirme que son entreprise a su s’y tailler une place, même si elle n’y est pas née. « Investissement Québec nous aide à exporter. Je pense que l’importance d’exporter n’est pas suffisamment soulignée et que nous n’exportons pas assez. Il y a tellement de potentiel à New York et ce n’est qu’à une heure d’avion du Québec! Tirer profit d’une telle opportunité ne dépend en fait que de nous. »

Boiseries Bégin

Boiseries Bégin

Fabricant de portes et moulures sur mesure

« Les ingénieurs d’Investissement Québec – CRIQ pouvaient nous aider à relever des défis pour avancer davantage. »
- Denis Bégin,
président, Boiseries Bégin
Lire le témoignage
Boiseries Bégin

Boiseries Bégin

Fabricant de portes et moulures sur mesure

« Les ingénieurs d’Investissement Québec – CRIQ pouvaient nous aider à relever des défis pour avancer davantage. »
- Denis Bégin,
président, Boiseries Bégin
Lire le témoignage
X

Le président de Boiseries Bégin, Denis Bégin, n’hésite pas une seule seconde lorsqu’on lui demande d’identifier les défis qui l’ont incité à se tourner vers les services-conseils de l’équipe d’Investissement Québec – CRIQ : pallier le manque criant de main-d’oeuvre et laisser une entreprise solide à ses enfants.

La rareté de main-d’oeuvre affecte plusieurs industries québécoises. Les entrepreneurs compensent souvent en faisant des heures supplémentaires, mais ce rythme infernal qui efface les fins de semaine et les soirs de semaine ne peut être soutenu ad vitam aeternam. « À un moment donné, c’est assez ! Il fallait que ça arrête. Il fallait que j’augmente la productivité. » L’idée de l’automatisation a alors germé dans l’esprit de Denis Bégin.

C’est à la suite de cette réflexion qu’il se tourne vers l’équipe d’experts d’Investissement Québec – CRIQ pour l’élaboration d’un plan d’automatisation sur mesure. Tout a commencé par une visite d’usine pour que l’ingénieur chargé du dossier visualise ce qui fonctionnait bien et ce qui pouvait être amélioré. « Les ingénieurs d’Investissement Québec – CRIQ pouvaient nous aider à relever des défis pour avancer davantage. » Il a ensuite été convenu de concevoir un équipement répondant aux besoins spécifiques de l’entreprise, aussi personnalisé que les portes et moulures qu’il fabrique pour ses clients. « On s’est dit que si on s’automatise tranquillement, on va se donner moins de misère, et qu’on n’aura plus besoin d’autant de main-d’oeuvre. »

Il n’a d’ailleurs que de bons mots pour l’équipe d’ingénieurs d’Investissement Québec – CRIQ. « Tu sens qu’ils ne sont pas seuls, ils travaillent vraiment en équipe. » Une équipe qui inclut l’entreprise : « Ce n’est pas juste signer un contrat, puis, on n’entend plus parler d’eux. Ils nous font des suivis, ils viennent nous rencontrer, ils posent des questions. Tu leur soumets une idée et ils l’analysent. Ils nous accompagnent vraiment tout au long du processus ! »

Denis Bégin est fier d'avoir fait ce virage technologique, d’avoir mené son entreprise aussi loin, de laisser à la prochaine génération une usine plus productive, bientôt capable de s’attaquer à des marchés hors Québec.

Productivité innovation

Augmenter la productivité pour accélérer la croissance des entreprises d’ici

C’est en septembre 2020 qu’a été lancée l’initiative Productivité innovation. L’objectif est que davantage d’entreprises augmentent leur productivité en misant sur l’innovation sous toutes ses formes et sur des technologies et procédés comme l’automatisation, la numérisation, la robotisation et les applications d’intelligence artificielle.

Productivité innovation succède à l’initiative manufacturière déployée en 2016, qui a connu un franc succès. La nouvelle mouture permet de rejoindre un plus large éventail de secteurs d’activité, interdépendants du secteur manufacturier, qui partagent des enjeux similaires, comme le transport et l’entreposage, le commerce de gros et de détail, les mines, la construction et les services professionnels, scientifiques et techniques.

La pandémie rappelle que l’innovation constitue un outil puissant pour les entreprises afin de demeurer compétitives et de mieux faire face aux crises économiques. Dans un contexte où plusieurs États, dont le Québec, songent à augmenter la production locale de certains biens jugés essentiels, l’amélioration de la productivité permettra, entre autres, de diminuer les coûts des produits québécois et de les rendre plus attrayants, tant pour le marché local qu’international.

Avec une cible de financement de 2,4 milliards de dollars sur quatre ans, à même les fonds propres d’Investissement Québec et les fonds du gouvernement du Québec, cette nouvelle initiative se veut un accélérateur de projets innovants au bénéfice du développement économique du Québec.

Accompagnement financier, stratégique et technologique

Au 31 mars 2021, 289 projets innovants visant une hausse de productivité ont été financés dans les secteurs ciblés, représentant des investissements totaux de 2,0 milliards de dollars, dont 640,1 millions de dollars en provenance des fonds propres d’Investissement Québec et des fonds du gouvernement du Québec. Chaque dollar financé par Investissement Québec et les fonds du gouvernement du Québec a donc contribué à un investissement de 3,04 dollars dans l’économie québécoise.

L’initiative met aussi de l’avant des solutions novatrices comme les Labs Productivité innovation où des entreprises innovantes et des experts viennent partager leurs apprentissages et leurs connaissances. En compagnie d'un groupe d'entreprises de la même région et prêtes à passer à l'action, elles peuvent s'inspirer, s'informer et s'outiller pour réaliser leur projet de transition technologique. Les participants sont invités à poursuivre les discussions au sein d’une communauté virtuelle dans le but de partager meilleures pratiques et conseils. Depuis le lancement, 260 participants ont pris part à 15 Labs virtuels aux quatre coins du Québec.

Investissement Québec a également dévoilé les trois premiers épisodes de la websérie Industries Mailhot, qui suit l’entreprise de Saint-Jacques dans sa transformation technologique. Cette websérie présente et démystifie les grandes étapes d'un ambitieux projet d’augmentation de la productivité.

À ces outils s’ajoutent des événements stratégiques, comme le Forum Productivité innovation, qui a rejoint près de 1 500 personnes à l’automne, et la mission commerciale virtuelle à la Foire de Hanovre (Hannover Messe) prévue en avril 2021.

Alt Productivité
« L'initiative Productivité innovation se veut un accélérateur de projets innovants au bénéfice du développement économique du Québec »

E. Gagnon & Fils

« Comme c’est souvent le cas dans le domaine des pêcheries, notre culture d’entreprise n’était pas tournée vers le changement. La peur de voir des emplois disparaître était réelle et il a fallu introduire les innovations par petits projets, qui ont été reçus parfois avec scepticisme. Mais rapidement, ces projets ont fait la démonstration qu’ils permettaient d’améliorer les emplois. Nous comptons aujourd’hui sur beaucoup plus de techniciens en maintenance et d’autres emplois à valeur ajoutée. Et tous les projets d’innovation que nous avons réalisés ces dernières années ont véritablement permis d'augmenter notre production et de développer notre compétitivité dans un secteur très traditionnel. »
- Raymond Sheehan,
président, E. Gagnon & Fils
E. Gagnon & Fils
Icône liste
Transformation de produits marins
Icône liste
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine
Icône liste
Projet : construction d’un entrepôt frigorifique, d’un vivier et acquisition d'une emballeuse automatisée

Les Bois de plancher PG

« L’automatisation et la robotisation de nos procédés de fabrication nous ont permis d’augmenter la productivité de nos usines pour poursuivre notre croissance, de continuer notre virage 4.0 et d’offrir des emplois plus stimulants à nos employés. L’innovation fait partie de notre culture d’entreprise afin de nous rendre plus performants et efficaces. »
- Anne-Marie Faucher,
présidente-directrice générale, Les Bois de plancher PG
Les Bois de plancher PG
Icône liste
Fabrication de planchers de bois franc
Icône liste
Chaudière-Appalaches
Icône liste
Projet : améliorations des processus, virage 4.0

Cuisi-n-art

« La réalisation de notre projet était un véritable défi, qui a été rendu possible parce qu’on avait le goût d’être plus performant et qu’on n’a pas hésité à faire des choix pour le long terme en allant chercher l’aide nécessaire, notamment du côté d’Investissement Québec. On y est arrivé en instaurant une culture de changement positive. Aujourd’hui, on s’est donné une meilleure qualité de vie et tout le monde est fier de ce changement, qui nous positionne parmi les leaders de notre domaine. »
- Anya Baumberger,
co-propriétaire et vice-présidente, finance et développement des affaires, Cuisi-n-art
Cuisi-n-art
Icône liste
Conception et fabrication sur mesure d’armoires de cuisine, vanités de salle de bain et mobilier intégré résidentiel
Icône liste
Outaouais
Icône liste
Projet : construction d’une nouvelle usine, optimisation de la gestion des activités et acquisition d’équipements pour une troisième chaîne de montage

Les Produits Gilbert

« Nous tenons à demeurer compétitifs, notamment en offrant à nos clients des produits surpassant les normes de l’industrie. C'est pourquoi l’innovation est au coeur de la philosophie de notre entreprise. L’acquisition d’équipements numériques à la fine pointe de la technologie, tels que des cellules de soudage robotisées et des centres d’usinage entièrement automatisés est essentielle à la concrétisation de nos projets de développement. »
- Lydia Gaudreault,
directrice générale, Les Produits Gilbert
Les Produits Gilbert
Icône liste
Production d’équipements pour l’industrie forestière et pour la construction
Icône liste
Saguenay–Lac-Saint-Jean
Icône liste
Projet : modernisation des installations et accroissement de la productivité
Compétivert

Pour un Québec plus productif, plus innovant et plus vert

Avec son initiative Compétivert, Investissement Québec incite les entreprises à adopter des technologies propres et des pratiques écoresponsables pour devenir plus compétitives tout en diminuant leur empreinte environnementale. L’initiative propose des solutions créatives de financement et d’accompagnement et outille les entreprises pour qu’elles passent à l’action. La transition et l’amélioration de l’efficacité énergétique, l’électrification des transports, la captation du carbone, les nouveaux carburants, le recyclage et la valorisation du plastique, les énergies renouvelables et l’économie circulaire sont des avenues à considérer par les entreprises québécoises.

La Société vise également à stimuler la croissance de la filière des technologies propres afin que les entreprises accroissent leurs parts de marché, ici comme à l’international. De plus, elle souhaite renforcer la collaboration avec les acteurs de l’écosystème liés à l’économie verte.

Des solutions concrètes pour les entreprises

  • Une solution de financement qui offre la flexibilité nécessaire à la réalisation des projets
  • Une solution d’appariement d’investissement pour appuyer les entreprises à fort potentiel de croissance qui sont au stade de démarrage ou de post-démarrage
  • Un diagnostic de performance environnementale industrielle, soit un accompagnement personnalisé, afin d’identifier des opportunités pour augmenter la productivité durable
  • De l’accompagnement technologique et stratégique
  • Des activités de sensibilisation et d’information, dont des Classes de maître, où des entrepreneurs et des experts démystifient et partagent leurs expériences liées au virage vert

Champions verts

Dans le cadre de Compétivert, Investissement Québec a sélectionné des Champions verts. Ces entreprises, qui se démarquent dans leur marché par leur produit ou leur procédé à fort impact économique, social et environnemental, contribuent à faire rayonner le savoir-faire québécois du secteur des technologies propres. En les mettant de l’avant, Investissement Québec souhaite inspirer d’autres entreprises d’ici à prendre le virage vert.

Investissement Québec s’est donné une cible de financement de 375 millions de dollars sur trois ans (2021-2024) pour des projets visant une innovation dans les technologies propres.

Un acteur de changement

La lutte aux changements climatiques est un enjeu planétaire aux conséquences autant environnementales, sociales qu’économiques. Avec Compétivert, Investissement Québec entend devenir un acteur de changement dans le virage vers une économie responsable et durable. L’initiative s’inscrit dans la foulée du lancement, par le gouvernement du Québec, du Plan pour une économie verte 2030. Les industries étant les deuxièmes plus grandes émettrices de GES, avec 30 % des émissions, après les transports (45 %), il est crucial de soutenir les entreprises dans leur passage vers une économie sobre en carbone.

La Société s’engage aussi, d’ici le 1er avril 2022, à prendre en compte les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans toutes ses interventions financières, par l’application d’une nouvelle politique d’investissement responsable et de finance durable.

Alt Compétivert
« Avec Compétivert, Investissement Québec entend devenir un acteur de changement dans le virage vers une économie responsable et durable »

Achat québécois

L’impact structurant de l’achat québécois sur l’essor des régions et son tissu industriel est indéniable. C’est pourquoi Investissement Québec en a fait l’un des objectifs de son plan stratégique 2020-2023. Afin d’inciter les entreprises à accroître la part d’achat québécois dans leurs chaînes d’approvisionnement, une stratégie d’achat québécois a été développée et sera déployée en étroite collaboration avec le MEI. Un plan d’action s’inscrivant dans la mise en oeuvre du plan gouvernemental de relance de l’économie a été adopté.

Un virage qui s’impose

La pandémie a révélé la fragilité des chaînes d’approvisionnement mondiales en mettant en lumière les risques de rupture en matière d’approvisionnement. Cela démontre l’importance pour les entreprises de diversifier leurs fournisseurs pour devenir plus résilientes face aux perturbations politiques et économiques. En favorisant l'achat québécois, les entreprises peuvent sécuriser leur production et assurer leur croissance, tout en stimulant la création d’emplois et, par le fait même, l’activité économique d'ici. De plus, en réduisant la distance parcourue par les marchandises, les manufacturiers réduisent leur empreinte écologique, ce qui rend leur offre plus attrayante auprès des grands donneurs d’ordres. Enfin, la hausse des coûts de main-d’oeuvre et de transport milite également en faveur du rapatriement au Québec de notre industrie manufacturière.

Les objectifs de la stratégie

  • Accroître la part d’achat québécois dans les chaînes d’approvisionnement des entreprises au Québec
  • Stimuler l’amélioration de la compétitivité des entreprises par l’innovation et la productivité
  • Aider des entreprises ciblées à s’approvisionner davantage au Québec
  • Encourager des entreprises à rapatrier des unités de production vers le territoire québécois
  • Stimuler les investissements privés
  • Attirer davantage d’investissements étrangers
  • Améliorer la balance commerciale de la province

Des secteurs prioritaires

Six secteurs d’activité prioritaires ont été identifiés en raison de leur potentiel de production locale :

  • Le manufacturier dans son ensemble, mais surtout certains sous-secteurs comme l’agroalimentaire, les équipements de protection individuelle, les équipements de transport, les matériaux de construction, le meuble, les vêtements et les textiles à valeur ajoutée
  • Les sciences de la vie et le secteur pharmaceutique
  • Les nouvelles technologies
  • Le transport électrique
  • Les technologies propres
  • L’aérospatiale

En plus de solutions de financement, Investissement Québec pourra offrir à terme de l’accompagnement aux entreprises qui souhaitent modifier leurs chaînes d’approvisionnement, faciliter le maillage et simplifier la recherche de fournisseurs québécois. Elle participera également au développement d’une stratégie pour inciter les PME à répondre individuellement, mais aussi collectivement, aux appels d’offres des marchés publics. Le MEI est d’ailleurs responsable de guider les PME dans le processus d’appel d’offres du gouvernement.

Des forces en action

Pour la mise en oeuvre de la stratégie d’achat québécois, Investissement Québec s’est adjoint un entrepreneur en résidence, qui travaille en étroite collaboration avec les équipes du MEI, de même qu’avec les équipes de la Société, notamment celles des bureaux régionaux, d’Investissement Québec – CRIQ et d’Investissement Québec International.

Parallèlement à la mise en place de la stratégie et de son plan d’action, Investissement Québec garde le cap sur une autre de ses priorités stratégiques, celle de favoriser une augmentation et une diversification des exportations. Aider les entreprises à améliorer leur productivité et leur compétitivité, c’est aussi contribuer à augmenter leur capacité à trouver de nouveaux clients sur les marchés internationaux.

Vous avez des questions à propos de ce rapport?

Veuillez communiquer avec nous au 1 844 474-6367